stefremy9

Vidsel, en Suède, et ses quelques 500 habitants, à 900km au nord de Stockholm, c’est là que vivent Stephanie et Rémy. Oh non, wait, le lieu exact c’est « Dojom ». Allez trouver Dojom sur une carte ! C’est au milieu de nulle part, dans la forêt Lapone, près du cercle polaire. Le village le plus proche, c’est en effet Vidsel, on passe devant, on traverse un pont, on s’enfonce dans les bois et quelques virages après, on aperçoit le panneau « Laponie Mush, Bed & Sled« . La taïga est silencieuse, on ne se doute pas que 28 chiens vivent ici…

En résumé : Stephanie Lesage et Rémy Dulosthe ont la trentaine, sont français, ont été saisonnier en hiver en France, ont vécu 1 an au Canada où ils ont appris le métier de musher et sont partis en Suède se mettre à leur compte. Difficile de résumer une telle vie en une phrase, hein ! Ils sont donc mushers. Nous v’là bien. Mais késkécé ? D’abord ça requiert quelques passions : le grand froid, la nature, les chiens et le sport ! Ça requiert quelques qualités : la patience, l’écoute, le courage et la responsabilité. Steph & Rémy s’occupent de 28 chiens de traîneaux, 28 Groenlandais – Alaskan Huskies – et autres métissés ! L’été ils travaillent l’autorité mais aussi la complicité, l’automne ils les entraînent avant les premières neiges, et de l’hiver au début du printemps ils proposent aux voyageurs de découvrir la Laponie en traîneau à chiens, ainsi que leur métier si passionnant. La journée en traîneau, la fin d’après-midi autour du feu, et le soir dans leurs maisons d’hôte à déguster les petits plats de Steph. Bref, le bonheur !

stefremy1

stefremy4

Moi, Stephanie et Rémy, je les ai rencontré en 2012. Depuis toute gosse je rêvais de faire du traîneau, passionnée de Jack London que j’étais, et suis encore ! Et de fil en aiguille, après quelques petits raids en France, me voilà partie avec mon super coupain Guillaume, dans l’idée de réaliser un documentaire sur le métier de musher, la vie de ce jeune couple d’expat’ qui a tout quitté pour vivre son rêve. Déjà parce qu’observer une communauté de chiens comme ça est vraiment très intéressant : de par leur hiérarchie, leurs caractères… Ensuite parce qu’apprendre et partager notre expérience sur le métier de musher, c’est une aventure hors du commun ! C’est ainsi que Borealis est né :

Dans les enclos, les chiens sont parfois 2, parfois 4, parfois 11… 11 chiens qui viennent te renifler, te sauter sur les épaules (ouais parce qu’une fois sur leurs pattes arrières, ils font ta taille !), jouer avec tes lacets… Ça impressionne. Ils se grognent les uns sur les autres pour avoir droit à leur câlin, mais au final qu’est-ce qu’ils sont gentils et attachants ! Les joueurs, les dominants, les solitaires… Un lien se tisse, on apprend à les nourrir, on les écoute hurler, on les regarde jouer… Et on n’a plus envie de partir ! Par exemple, ci-dessous vous avez Puff, né peu après le tournage de Borealis, du coup c’est Guillaume et moi qui avons choisi son nom ! Il est encore jeune et un peu foufou, mais tellement beau. À droite c’est Inou, toute petite chienne rapide et un peu insolente parfois, hyper maligne, ça se lit dans ses yeux !

stefremy7

 Baïkal a son p’tit caractère, il reste seul car ne s’entend pas avec les autres. Mais avec l’Homme, c’est un vrai nounours, même si sa mâchoire qui claque quand il mange peut faire un peu peur.

stefremy3

Tchoupi, le petit dernier. Très calme et observateur, mais sait déjà se faire respecter, un futur dominant !

stefremy2

Et puis en Automne 2012, après 3 semaines de tournage, un retour à Paris, des mois de montage…Steph, Rémy et leurs 28 chiens nous manquaient trop. Nous voilà partis pour un court séjour histoire de partager à nouveau le petit déjeuner ensemble, les balades dans la forêt, les moments avec les chiens, le sauna et les aurores boréales !

Cet été, il me fallait donc une nouvelle excuse pour rendre visite aux protagonistes de mon docu, devenus maintenant des amis. « Je viendrais bien prendre quelques images du soleil de minuit ! » Et bingo, me voilà partie avec Bérangère cette fois, passer une semaine chez LaponieMush ! Chez Steph et Rémy, les thermos de café ont fait place au thé glacé maison, à notre arrivée un fondant au chocolat embaumait la maison d’un parfum chaleureux. Ils ont le sens de l’accueil ces 2 là, ils sont fait pour ce métier ! Pas de traîneau, de raquettes, de pêche sous la glace, mais de belles balades en forêt, près des rapides, des siestes dans le hamac et des moments inoubliables avec les chiens !

stefremy8

Chanel, la chef de meute, dont Bérangère est tombée amoureuse apparemment :

stefremy5

Bref c’est toujours une belle parenthèse dans la vie, que de venir voir Steph et Rémy. Leurs chiens reviennent de loin, grâce à leurs bons soins et leur amour. J’ai vu l’évolution de leur activité, de leurs chiens, et je suis contente d’être entrée dans leur vie et tellement fière d’eux ! Les voyageurs qui passent par ici repartent avec un souvenir impérissable, en été comme en hiver, je sais de quoi je parle ! C’est surréaliste, tous ces moments partagés loin de tout. Si vous passez les voir, embrassez-les de ma part. Vous ne regretterez pas le détour…

stefremy6

stefremy

P.S : le DVD « Borealis », sort prochainement ;)

 

Pour partager !